Toujours dans le cadre du "transfert de compétences et de connaissances" d'un blog à l'autre, voici un "digest" de mes billets rédigés lors d'une virée sur l'île de la Réunion :

Bien arriver à la réunion selon le Foxy, c'est :

- S'installer sur la plage de Saint-Pierre, pour une première bronzette. - Passer masque et tuba, et se laisser aller dans le lagon. Poissons à volonté. - Entendre l'appel du muezzin qui résonne dans la rade de Saint-Pierre. Se promener sur la jetée et contempler le coucher de soleil. - Aller déguster un morceau d'espadon dans un restaurant du port.




Et se laisser prendre à la vie créole...
- Une virée à la Réunion, c'est d'abord une vraie promenade gastronomique : rougail saucisse, cari de poulet, espadon, thon, petit vin de Cilaos, bouchons et samoussas, la cuisine créole est un vrai délice ! On n'oubliera pas bien sûr, la bière locale, la fameuse Dodo (Dodo lé la).
- Une virée à la Réunion, c'est aussi une virée dans le lagon. Pour l'instant, les plages de l'Hermitage et de la Saline ont mes faveurs. Le lagon y est clair, les poissons bien visibles. Aussi, la plage de Grande-Anse : Comme les courants y sont trop forts, une véritable piscine d'eau de mer y a été aménagée avec des rochers. On s'y baigne en contemplant le Piton de Grande-Anse, qui fait un bel a-pic dans l'océan.
- Une virée à la Réunion, c'est encore une visite au volcan. Pour l'instant, l'enclos est fermé pour cause d'éruption en cours, et les nuages ont colonisé les alentours. Donc, rien à voir et c'est interdit d'y aller voir ! Pour compenser, je suis allé faire une tour dans le sud, dans la zone du "grand brûlé", c'est à dire la zone ou s'écoule la lave lors des éruptions. Même des années après, ça reste impressionnant ! Je suis aussi allé faire un tour sur les pentes du volcans. Passé 1800 mètres commence un autre monde : des vaches, des verts pâturages, des enclos et des écuries. On se croirait dans les Alpes ! - Une virée à la Réunion, c'est enfin la découverte d'une société extraordinaire de diversité : temples tamouls, mosquées, musique créole mâtinée de reggae, Zup de Saint-Pierre et cases créoles, restos chinois et magasins "zarabes". Les paysages s'enchaînent, sans cesse renouvellés : Dans le sud sauvage, on se croirait en Louisiane, avec des papis à chapeau de paille qui vous regardent passer assis au bord du chemin. Saint-Gilles est une station balnéaire avec casino, discothèque et tout le toutim, puis sur la côte, les villages de pêcheurs succèdent aux spots de surf. Montez dans les "hauts", et les champs de canne à sucre vous accueillent, dans une ambiance de moiteur tropicale. Sur les pentes du volcan, bienvenue en Europe ! Puis, la végétation se faisant rare, bienvenue sur la Lune !
Et tout ce petit monde va son chemin sous la protection de Saint-Expédit, le faramineux saint local, vénéré aussi bien par les tamouls que par les chrétiens !