Suite des déambulations foxyesques. Après le séjour noirmoutrin, retour dans le blayais pour un petit coucou à la famille. Ce sera l'occasion, dans des billets ultérieurs, de parler de la langue gabaye, des marais et d'autres réalités locales fort intéressantes. Pour l'heure, quelques notes de musique avec les festival "Musique dans les allées" à Blaye. Trois jours de concerts gratuits, ou il y en a pour tous les goûts : funk, rock, cajun, samba, jazz, rétro, tout est présent aux allées marines de Blaye !
Cela dit, il semble que cet éclectisme même nuise quelque peu à la fréquentation et surtout à l'ambiance. Quelques centaines de personnes chaque soir, c'est bien. Mais la plupart des personnes sont davantage intéressées par le manger et le boire que par la musique. Notez que je n'ai rien contre, d'autant plus que la partie boire est assurée par les excELLEnts vignerons de TUTIAC, cave coopérative gabaye sise à Marcillac, mais aussi dans tout les Nord-Gironde. Cette coopérative, la plus importante de France en AOC, produit des côtes de Blaye, des côtes de Bourg et des vins de pays charentais. Très bon, ne pas hésiter à leur rendre visite si vous passez dans le coin : http://www.tutiac.com/, site en cours de réaménagement, bientôt réouvert.
Tout cela nous éloigne de notre sujet, c'est à dire l'ambiance festivalière : familiale (ça c'est bien !), tranquille (moui), calme (ça oui !), endormie pour tout dire ! Bon, cela ne gâche ni la qualité musicale, ni le cadre, mais quand même !
Pour la zique en elle-même, j'ai bien aimé :
les Batucanibals, batucada bien sympa qui s'est échinée à mettre l'ambiance :

Les maringouins (les "moustiques"), groupe d'inspiration cajun plein d'énergie. Un chanteur très sympa et avec du charisme, un papy guitariste qu'on dirait tout droit sorti du "buena vista social club", une section rythmique en béton et un duo accordéon/violon plein d'entrain et de pêche. Que du bonheur !
Pour tout contact, voici leur site : http://lesmaringouins.free.fr/index...

Enfin, un petit mot pour General Store, groupe de blues rock bordelais velu à souhait. Je les avais déja vu il y a pas mal d'années à Bordeaux (au mythique "Fiacre", toujours debout dans le quartier Pey-Berland !) et j'avais énormément apprécié. De l'énergie, de la simplicité, le sens du rock bien graisseux et un excellent feeling avec le public. Là, une bonne dizaine (si ce n'est plus) d'années plus tard, j'ai retrouvé un groupe qui s'est professionnalisé... pour le meilleur et pour le moins meilleur !
Le meilleur : un son nickel, une technique irréprochable, une bonne grosse voix pêchue et une section rythmique avec un très bon groove. Le moins meilleur : ben, une sorte de "perte de l'innocence" qui pourrait facilement passer pour une prise de grosse tête !
General Store qui débarque, c'est une balance qui n'en finit pas (2 heures, soit un concert qui démarre avec une bonne heure de retard !), un chanteur-guitariste qui râle sans arrêt et nous fait quasiment son Calimero (trop de ceci, pas assez de cela, du souffle dans telle enceinte, pas de retour dans une autre, etc...), qui fait brancher et débrancher une enceinte, un ampli, un truc et un machin pour finir par revenir aux réglages du début ! Au final, une prestation carrée mais qui manquait cruellement d'enthousiasme et de bonne humeur. Alors d'accord, le matos n'était peut-être pas prêt à temps, les techniciens locaux n'étaient pas très présents et l'ensemble fleurait bon l'amateurisme... Et alors ? C'est une raison pour s'énerver comme ça ? Dommage pour ce bémol, car le groupe me paraît avoir un réel talent et une énorme énergie à exploiter :



Leur site : http://www.generalstoreband.com/ind...