BURDIGALA-CITY, déambulations et tribulations d'un gabay dans la jungle urbaine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi, novembre 18 2009

Jazz in Bordeaux

A l'approche des fêtes, les programmations musicales et les concerts se font plus rares à Bordeaux. La trêve des confiseurs vient à point pour faire le point sur cette question critique : Ou écouter de la bonne musique à Bordeaux ?
Votre serviteur vous avait, lors de précédents billets, parlé de la Cave belge (foxyblog/index.php?tag/Musique/page...), du Fiacre (foxyblog/index.php?tag/Musique), du Médiéval qui a changé depuis, ou du Congo Café. Ce soir, découverte de quelques lieux intéressants, en commençant par le jazz et le blues :

Premier lieu incontournable, le Comptoir du Jazz. Pour découvrir ce temple du blues et du jazz made in Bordeaux, il vous faudra vous rendre quai de Paludate, c'est à dire ici :

Nous sommes du côté du Marché d'Intérêt National, le Rungis bordelais. Ces quais de Garonne situés au sud de la gare Saint-Jean ne ressemblent guère aux quais proprets et bien aménagés proposés aux touristes du côté de la Place de la Bourse. Ici, on y découpe du bestiau (les abbatoirs sont de l'autre côté de la rue, face au Comptoir du Jazz), on y transporte des denrées diverses, on y répare des trains (les immenses ateliers SNCF) et on y fait la fête. Dans ce quartier sud, dit quartier Belcier, se trouvent quelques boîtes de nuit, des restos plus ou moins bien fréquentés et un peu plus loin, une des boîtes électro-techno-dance les plus connues de Bordeaux, j'ai nommé le 4sans. Il faut dire que lorsqu'on est environné de parkings, terrains vagues, friches industrielles, stations service et autres voies ferrées, les voisins ne risquent guère de s'offusquer de votre tapage nocturne !
Certes, l'endroit a bien perdu de son lustre. Il est loin le temps ou les quais étaient littéralement envahis dès minuit par la foule estudiantine qui débordait sur la route et vous empêchait de passer en voiture. Affaires louches, bastons homériques, scandales de délits de faciès (certaines discothèques avaient des physios peu engageants et souvent racistes) et autres turpitudes sont conjugués à la montée en puissance du quartier Saint-Pierre pour faire pâlir peu à peu l'étoile des quais. De nos jours, c'est plutôt la prostitution qui anime le quartier, à la grande colère des riverains.
Quelques endroits continuent néanmoins à perpétuer l'esprit du lieu, le comptoir du jazz est de ceux-là. L'endroit a d'abord été une brasserie, le Port de la Lune. Il y a douze ans, les propriétaires y ont ajouté un lieu de concert. Le comptoir du jazz propose des concerts presque tous les soirs, dans des styles très variés : blues, be-bop, latin jazz, jazz manouche, funk, fusion, il y en a pour tous les goûts ! La programmation s'aventure aussi hors des sentiers jazz et propose volontiers du rock ou du folk. Le comptoir du jazz, c'est du jazz d'intérêt public !
Pour vous faire une idée des concerts, c'est ici
http://www.youtube.com/watch?v=JrBv...
Ou encore : http://www.dailymotion.com/video/x8...
Ou encore encore : http://www.dailymotion.com/video/x7...

Pour finir, le site du Comptoir du Jazz et de son resto : http://www.leportdelalune.com/. Si vous passez une mauvaise soirée, c'est que vous êtes mal tombés (un hasard !) ou que vous ne savez pas apprécier, ou que vraiment, on ne peut rien pour vous !

A l'autre bout des quais, se trouve le Satin Doll, autre grand lieu dédié au jazz, au blues et au rock. J'y suis notamment allé voir mon groupe fétiche, les bordelais de Rendez-Vous. Ce bar/salle de concert a pris la suite du défunt Thelonious, disparu à la fin des années 90.
Le lieu est d'abord une école de musique animée par Joseph Ganter. Il est également un bar et enfin (surtout) une belle salle de concert, pas trop grande et plutôt bien agencée, parfaite pour des groupes débutants. Malgré cela, je vous avoue ne pas être toujours fan du lieu. J'y suis allé à une dizaine de reprises et l'ambiance y est très variable. Parfois cool et bien rock, parfois décontractée juste ce qu'il faut, parfois franchement ennuyeuse. Certains concerts donnent dans un jazz "sérieux" qui m'enquiquine au plus haut point. Musiciens concentrés qui ont l'air de bien s'amuser... mais entre eux, public très concentré également, discussions sérieuses sur le jeu de balai du batteur ou le toucher du pianiste. Et surtout, grosse et intense prise de tête de gens qui se prennent au sérieux ! Certains soirs, on a l'impression de voir quelques badernes sorties de la naphtaline jouer pour un public qui leur ressemble trait pour trait !
Ne pensez pas que je rejette les gens pour leur âge, bien au contraire ! Le problème n'est pas d'être âgé, mais d'être vieux dans sa tête ! Bon, ce n'est pas comme ça tous les soirs, heureusement, et la magie peut aussi être là.
Pour en savoir davantage, le myspace : http://www.myspace.com/satindollbor...

C'est tout pour ce soir. La prochaine fois, je vous conduirai en des lieux moins connus mais tout aussi intéressants, toujours pour écouter du jazz et du blues. D'ici là, passez de bonnes fêtes, dans votre terrier ou ailleurs !

lundi, novembre 9 2009

Bordeaux en automne

De passage à Bordeaux, Mlle Fran. Venue de Contanz, elle nous a gratifié d'une petite visite, le temps de porter son regard sur notre belle ville. Voici un échantillon de ces photos, et je trouve qu'elle a bien du talent :
La passerelle d'Evento (peut-être la meilleure idée de cette manifestation) :


Avec une jolie perspective sur la place des Quinconces :

Bordeaux monumental :



Ou plus intimiste :


Jolis regards sur la ville en tout cas... Merci à notre visiteuse d'un week-end !

dimanche, novembre 8 2009

Autant en emporte le vent

Concert hier soir à la Cave Belge, lieu fort sympathique dont j'ai déja parlé à moultes reprises. Au programme : Apple Freeze, Zephyr 21 et Baxter Fly. Très rock, grunge voire punk, il y avait donc un bon spectacle en perspective !

Je voyais Apple Freeze pour la deuxième fois, et je n'ai pas été déçu. C'est lourd, presque indu par moments, très péchu. Des influences métal (Metallica), du mélange de styles (pop, rock mais aussi l'intervention d'un très bon rappeur dont je n'ai hélas pas saisi le nom) et surtout une très grande maturité musicale. Un groupe très jeune encore (ils ne doivent guère avoir plus de 18 ans !), mais de toute évidence très prometteur. Avec quelques années encore et un style qui s'affirme déja, cela devrait donner de fort belles choses. Leur myspace : http://www.myspace.com/applefreeze

Un grand bravo aussi au groupe qui a clôt la soirée, à savoir Baxter Fly. Pop rock grunge énergique et festif, un gros son qui va avec et beaucoup d'énergie. Bref, une excellente fin de soirée ! Leur myspace aussi : http://www.myspace.com/baxterfly

Un excellent début de soirée, une excellente fin de soirée... heureusement !!! Parce qu'entre les deux, nous avons eu droit à la prestation la plus consternante que j'ai eu le déshonneur de connaître depuis... au moins 16 ou 17 ans, et quelques concerts abominables donnés au sein du défunt Jimmy !

Zéphyr 21, tel est le nom des imbéciles lourdingues qui nous ont infligé leur sauce hier soir. Ce trio joue du punk rock. Pourquoi pas, certains concerts des Sheriff ou de Parabellum comptent parmi mes meilleurs souvenirs. J'ai pu voir aussi récemment au "Hold'em Saloon", un groupe charentais du nom de Nil Novi qui était tout à fait intéressant. Donc, rien contre le style musical.
Là ou ça se gâte... et bien, tout les reste ! Les paroles d'abord, qui feraient passer Elmer Food Beat pour des poètes. Vulgaires, machistes et surtout, surtout, pas drôles du tout, ce qui est un comble pour un groupe qui se veut comique. Le comique donc, ensuite : trois gus qui s'amusent à d'interminables papotages entre les morceaux ("moi, j'aime bien parler", dixit le bassiste), farcis de blagues censées être amusantes.

Mais le top, c'est quand même le groupe lui-même :
Et que je me plains que le son n'est pas bon (c'est vrai qu'un groupe de cette qualité mérite le high level)/et que je me prend la tête avec la régie /et que j'insulte le public comme quoi il n'y a pas d'ambiance. C'est vrai qu'une prestation aussi pro ne peut que déchaîner les foules ! Le top est quand même atteint par le bassiste qui m'a tout l'air d'avoir chopé un melon de première catégorie, inversement proportionnel d'ailleurs à la qualité de sa prestation !!

Et musicalement ? Un bon gratteux, le batteur chante bien, les choeurs sont intéressants. Juste une tendance à taper comme un bourrin sur une pauvre batterie qui n'en méritait pas tant (surtout la grosse caisse des Baxter Fly, ils ont du être contents, tiens !). Pas si inécoutable que ça finalement, si ces messieurs s'astreignaient à un peu plus de modestie.

Parce que ce sont (peut-être !) des musiciens connus dans le sud-est, mais ici, ils ont tout à prouver. Bordeaux a une très forte tradition rock, et de qualité qui plus est. C'est vrai que le public est très exigeant, qu'il écoute avant de s'enflammer, et alors ? C'est une raison pour s'énerver ? De même, la Cave Belge est un lieu ou les groupes sont très bien accueillis. Pourrir la régie alors même que le son était très correct, c'est surtout le signe d'un manque de courtoisie affligeant. Mais enfin, qu'attendre d'autre de trois zigs qui arrivent en pays conquis, comme s'ils étaient des stars ayant vendu des albums à la pelle ? Allez, pour la route, leur site "officiel" : http://zephyr21.com/. Ne manquez surtout pas le "dossier de presse" truffé de fautes d'orthographe. Chapeau les artistes !

- page 1 de 4